Syndrome de Waterhouse-Friderichsen

Le syndrome de Waterhouse-Friderichsen se réfère à une infection fulminante à Neisseria Meningitidis provoquant un sepsis, une coagulation intravasculaire disséminée, un purpura étendu, accompagnée d'une hémorragie massive dans les glandes surrénaliennes. Cette nécrose hémorragique surrénalienne bilatérale entraîne une insuffisance surrénalienne aigüe (qui fait la spécificité de ce syndrome).

Note: D'autres bactéries (Streptococcus pneumoniae, Sreptococci group A β hémolytique, Neisseria Gonorrhoae, Escherichia Coli, Haemophilus influenza, etc. peuvent produire un tableau identique.


Langue Nom
Deutsch Waterhouse-Friderichsen-Syndrom
English Waterhouse-Friderichsen syndrome
Español síndrome de Waterhouse-Friderichsen
Français syndrome de Waterhouse-Friderichsen
Italiano sindrome di Waterhouse-Friderichsen
Português síndrome de Waterhouse-Friderichsen